Accueil

La Fédération Française de Tennis de Table peine à obtenir des résultats convaincants au regard des objectifs fixés par le président Christian Palierne au début de ses deux mandatures. Pour ne citer que quelques exemples, le nombre de nos adhérents n’en finit pas de chuter, le pourcentage de nos féminines stagne péniblement (19%), le budget est contraint, les résultats sportifs, malgré une légère embellie, tardent à satisfaire les amoureux du tennis de table, … Au-delà de ces indicateurs et en l’absence d’un projet clair et fédérateur pour la période 2016-2020, « l’écosystème fédéral » est perclus de divisions, de clans et de combats personnels, brisant toute possibilité d’actions efficaces et entamant fortement la crédibilité de la fédération à l’égard des partenaires institutionnels et du mouvement sportif et olympique.

Face à ce constat alarmant, j’ai réalisé 130 entretiens téléphoniques entre les mois de février et septembre 2019. Ils m’ont convaincu à la fois des fortes attentes de changement et du bien-fondé de ma démarche. Porté par ma passion du tennis de table et soutenu par de nombreuses personnalités représentatives de tous les territoires et de toutes les fonctions, j’ai décidé de présenter ma candidature à la présidence de la FFTT.

Dans une période propice aux débats d’idées marquée par la réforme territoriale, l’évolution indispensable de la gouvernance de nos instances, la création de l’Agence Nationale du Sport, et l’élection à la Présidence de la FFTT programmée le 6 décembre 2020, il me semble opportun de nourrir la réflexion avec les territoires et les acteurs de toute nature sur les grands sujets liés à l’avenir de notre discipline sportive.

Pour mieux comprendre vos préoccupations et vos besoins, pour mieux m’imprégner de vos spécificités locales, pour vous permettre de vous exprimer sur divers sujets, pour mieux nous connaître, je vous propose un site internet en guise de plateforme de débats. Avec mon équipe, nous lancerons jusqu’aux élections des chroniques, des propositions qui seront autant d’opportunités d’échanges. Libre à vous de lire, de réagir, de proposer, de témoigner pour dégager des pistes de réflexion susceptibles d’inspirer un projet fédéral innovant pour notre tennis de table hexagonal. Un projet porteur d’espoir, que nous écrirons au premier trimestre 2020, et qui se voudra mobilisateur en s’appuyant sur les forces, les réussites et la capacité d’imagination de nos clubs et de nos territoires. Cette plateforme est aussi le moyen de rassembler la France pongiste et d’afficher votre soutien.

Ensemble, osons le changement !
Au plaisir de vous lire…
Gilles Erb

Nous faire part de vos remarques

Afin de répondre aux défis d’aujourd’hui et de demain et de répondre au mieux à vos spécificités, nous souhaitons dialoguer avec vous sur les grands sujets qui nous préoccupent . C’est dans cet esprit d’échange que Gilles Erb se déplacera dans les territoires à compter du mois d’octobre 2019.