Présentation de la liste électorale

J’ai le plaisir de vous présenter notre équipe de mission et de rassemblement en vue de l’élection à la présidence de la fédération française de tennis de table. Elle est le fruit d’une réflexion, d’une méthode, de l’aboutissement d’une démarche qui a consisté à d’abord construire le programme avant de s’intéresser aux personnes susceptibles de le porter avec compétence et motivation. 

Elle est composée de 24 personnes passionnées prêtes à s’engager pour défendre les valeurs citoyennes et donner un nouvel élan à la FFTT. Fondée avant tout sur les compétences à porter notre programme, cette équipe compte 8 femmes et 16 hommes qui représentent 11 régions différentes. Elle réunit des personnalités d’expérience avec 6 membres du conseil fédéral, 1 actuel et 2 anciens présidents de ligue, 2 présidents de comité et 2 personnes ayant assumé des missions fédérales au sein de la DTN. Une petite moitié de l’équipe vivra une première expérience fédérale. Ces personnes apporteront leur fraîcheur et des compétences professionnelles avérées utiles à notre projet. La moyenne d’âge est de 51 ans.

C’est donc une liste équilibrée, alliant renouvellement et expérience, à l’écoute, et forte d’une complémentarité des profils et des compétences. 

J’associe à cette liste fédérale les autres personnalités de notre équipe élargie qui s’investiront dans des commissions fédérales.Je vous invite à les découvrir en regardant leur vidéo personnelle.

Bruno Bellet
Carole Seve
Emmanuel Marzin
Leinaïck Loyant
Sadrine Ralaiarison
Isabelle Wegel
Jean-Michel Poulat
Claude Raeckelboom
Stéphane Lebrun
Claire Clavier
Thibaut Huriez
Fabrice Kosiak
Adrien Dodu
Caroline Turlotte
Michel Gadal
Maurice Vidal

L’équipe

Un groupe de personnes s’est mobilisé depuis le mois de février 2019 autour de Gilles Erb. Ce noyau dur est représentatif de la diversité des territoires et des fonctions : arbitres, techniciens, élus locaux ou fédéraux. Cette équipe anime des groupes de discussion sur divers sujets auxquels vous pouvez participer. Elle ne constitue pas la liste élective. En effet, notre stratégie consiste d’abord à consulter, partager et à réfléchir avec toutes celles et ceux qui sont convaincus que le changement est nécessaire. À ce jour, nous voulons donner la priorité au rassemblement des forces vives pour co-construire un projet fédéral ambitieux et innovant. Ainsi, chaque jour, chaque semaine notre équipe se renforce de compétences nouvelles. Ce temps de la conception du projet fédéral est indispensable pour envisager demain un mandat utile et positif. Une fois le programme finalisé, nous choisirons, en dehors de toute considération de copinage, quels sont les acteurs les plus compétents et motivés pour porter solidairement ce projet devant les électeurs et les licenciés. Ensemble, balayons les querelles de personnes, les défenses de territoires, les histoires anciennes pour se centrer sur l’intérêt général … 

Au 15 septembre 2019 , nous sommes fiers d’annoncer que cinq présidents de ligue, des dizaines de présidents de comités et une dizaine d’élus fédéraux nous ont apporté leur soutien. Certains participent activement à nos réflexions. Des arbitres, des licenciés, des présidents de petits et grands clubs, des personnalités du monde du ping mais aussi en dehors du monde du ping nous ont aussi rejoints, car la richesse des propositions naît de la diversité. Si l’intelligence collective est souvent supérieure à l’intelligence individuelle, la gouvernance partagée engage davantage que le management autoritaire et vertical.

Soucieux d’éviter toute entrave au bon fonctionnement fédéral et en cohérence avec notre volonté de rassembler largement la France du tennis de table, nous lèverons le voile sur l’identité des membres de notre équipe d’ici quelques semaines…