Les contributions

Nom Prénom Organisation
CAVECIN PASCAL DIEPPE UC TT

Président du club depuis 3 ans, je me suis évertué à développer la formation dans mon club.
Je me rends bien compte du coût très élevé de certaines formations.
Ce coût expulse de la formation les clubs ou les parents qui ne peuvent régler de telles sommes.
L’absence de participants dans les stages exclue aussi ceux qui désirent passer ces formations.
Pourquoi quand une formation ,due à l’absence de participants est annulé alors qu’il serait possible de venir dans les clubs faire cette formation.


OIRY René ASL BEAUFOU VENDEE / COMITE 85 / LIGUE DES PAYS DE LA LOIRE

L’offre en matière de formation est abondante, mais est-elle adaptée aux besoins des clubs ? ou bien ces mêmes clubs sont-ils suffisamment informés ?
En matière d’arbitrage et de juge-arbitrage, il faudrait privilégier la qualité à la quantité, cela passerait par la formation continue aussi bien pour les formateurs que pour les candidats.


VIDAL Maurice Formateur en Nouvelle Aquitaine

Les formations sont intéressantes et il faut les rendre accessibles et attractives :
1) pour ceux qui ne peuvent être disponibles prévoir avec les ligues et CD des formations en WE qui peuvent alors être découpées de 4 jours par exemple en 2 fois deux jours comme une possibilité et pour ceux qui veulent apprendre vite prévoir une FOAD non obligatoire (éviter la fracture numérique) et deux jours en 1 week end par exemple
2) pour l’aspect attractif prévoir de distribuer du matériel dans toute formation et habituer les formateurs dans tous les aspects à le faire car même modeste cela donne envie. Par exemple distribuer les pochettes d’arbitres aux reçus des formations AR et avoir une graduation adaptée des matériels qui motivent.
3) il me semble utile aussi d’adapter en fonction des lieux et de prévoir des cartographies des formateurs sur le territoire pour savoir où il en manque et réinstaller aussi la présentation de la qualification des formateurs
sincèrement