Les thèmes de réflexions

Depuis le mois de février 2019, six groupes de travail ont été constitués : ils ont pour but de synthétiser les réflexions de nombreux acteurs du ping qui ont souhaité nous apporter des idées. Nous vous présenterons les résultats de ces travaux tout au long de l’année 2020.

La gouvernance et le fonctionnement du siège fédéral : nous réfléchissons à faire évoluer le fonctionnement fédéral vers plus de démocratie, de transparence, d’éthique et d’efficacité (rôle des instances, circuit de décision, organigramme et commissions,…)

Société et territoires : Il s’agit de réfléchir à l’utilité sociale de la fédération et au pilotage des territoires. Nous prônons une gouvernance partagée avec les instances régionales et départementales, respectueuse des spécificités territoriales, et au service d’un projet fédérateur qui place les clubs au coeur de nos préoccupations.

Développement : Le tennis de table est un sport populaire. Comment le rendre encore plus attractif pour augmenter significativement le nombre de pratiquants et d’adhérents ? Nous travaillons à élargir les modalités de pratique pour proposer notre activité à tous les publics partout en France.

Performance : Si notre savoir faire en matière de détection n’est plus à démontrer, nous devons faire évoluer l’accompagnement des meilleurs talents vers la haute performance. La gestion de l’équipe de France, l’évolution du Championnat PRO, la place des clubs et des pôles sont autant de sujets qui appellent des solutions nouvelles…

Innovation : Dans un monde qui change et où la concurrence est de plus en plus forte, nous avons besoin d’une fédération moderne, agile et innovante. Comment accompagner la transition numérique ? Comment faire évoluer notre modèle économique ? Comment lever les freins à la pratique pour tous et partout ?

Formation / Emploi : La formation est au coeur du changement en ce qu’il est un levier transversal pour atteindre nos objectifs. Comment adapter la formation aux besoins des clubs ? Comment transmettre les connaissances académiques ? De quelles compétences les techniciens, les arbitres, les licenciés, les dirigeants auront besoin pour soutenir efficacement le projet fédéral ? Quels seront les métiers de demain ?

Féminisation de la pratique : Alors que les femmes représentent 51,64% de la population française, la FFTT ne compte que 19% de femmes ! Il nous appartient de comprendre pourquoi les femmes n’ont pas plus envie de pratiquer dans nos clubs affiliés. Nos produits sont-il adaptés à leurs attentes ? Faut-il faire évoluer les compétitions ?

Marketing : Le tennis de table est un sport populaire auquel s’adonnent 3,6 millions de pratiquants dans des lieux divers et variés. En comparaison, le nombre de licenciés traditionnels et promotionnels baisse laissant à penser que notre sport n’est plus attractif. Comment pouvons-nous développer le nombre d’adhérents ? Comment rendre notre sport attractif pour les consommateurs de sport, les spectateurs, les médias et les partenaires économiques ?

D’autres thématiques seront ajoutées au fil des consultations. Votre avis importe, nous sommes à votre écoute dans un esprit de responsabilité, de citoyenneté et de partage.

Alors si vous vous sentez concerné par la conception du projet fédéral 2020-2024, si vous avez des idées, n’hésitez pas à nous rejoindre.